Le Chapitre Bénin de l’Internet Society outille ses membres sur les questions de cyber-sécurité.

Permettre à l’africain de maîtriser les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) et pas seulement de les consommer : c’est l’objectif de cette campagne d’information et de formation initiée par le chapitre béninois de l’Internet Society (ISOC Bénin) qui a invité Mr Olivier KWAMI, consultant international à partager ses expériences avec sa communauté.

Au cœur de ces échanges, il a été question « Des logiciels libres, l’hygiène informatique et la cyber sécurité« .

Pour Mr Olivier KWAMI, principal formateur, parler des logiciels libres, c’est partager les acquis et les solutions informatiques à l’avantage du développement de l’Afrique, afin que la Communauté ISOC Bénin en soit bien informée pour plus de mobilisation autour des clubs d’utilisateurs de Linux et des professionnels informatiques.

Quant au thème sur l’hygiène informatique et la sécurité du numérique, il est bien évident de la récurrence des problèmes de cyber sécurité qui sont légions. « Le défaut de l’internet, c’est de permettre la cyber-criminalité » se désole Mr Olivier KWAMI qui trouve que pour lutter contre ce fléau, il faut former, informer et sensibiliser les utilisateurs sur les manières de se comporter sur les savoir-faire, savoir-être et savoir-vivre sur internet ; ce qu’il a fait avec l’assistance.

Cette formation a connu une participation massive des amateurs et professionnels du secteur informatique. L’un des participants, Vincent TOSSOU, informaticien et développeur web, est séduit par le thème de la formation. Il n’a pas caché sa satisfaction face aux différentes ressources, notions et techniques reçues de Mr KWAMI lors de la séance.

Précisons que ce séminaire entre dans le cadre du développement de partenariat entre ISOC Bénin et l’Institut des TIC pour le Développement (INTIC for Dev) dont Mr Olivier KWAMI est membre.

Quelques photos de la formation :

Ce diaporama nécessite JavaScript.