Rapport Table Ronde A4AI-BJ Hôtel Azalai, Cotonou – 23 janvier 2020

Thème : POLITIQUES D'ACCÈS UNIVERSEL AU BÉNIN : vers des services haut débit abordable.

L’Alliance for Affordable Internet (A4AI) est la plus vaste coalition mondiale du secteur des technologies visant à réduire le coût de la connexion haut débit et à permettre à tout le monde, partout, d’accéder au pouvoir transformateur de l’Internet. Lancée en 2013, l’Alliance regroupe aujourd’hui plus de 80 organisations des secteurs privé, public et de la société civile qui se sont tous réunis pour promouvoir l’objectif commun d’un à Internet abordable dans les pays à revenu faible et intermédiaire. En travaillant vers un nouveau projet ambitieux objectif « 1 pour 2 » – 1Go de donnés haut débit mobile dont le coût devrait représenter moins de 2% du revenu mensuel moyen, l’Alliance espère permettre à des milliards de nouveaux utilisateurs de se connecter et de travailler à la réalisation de l’objectif mondial d’accès universel et abordable en 2020. Plus d’informations sur www.a4ai.org

Dans le cadre du projet pour l’amélioration de l’accessibilité et de l’abordabilité des services de communications électroniques et de la poste en République du Bénin, l’Alliance pour un Internet abordable (A4AI) a organisé sous la tutelle du Ministère du Numérique et de la Digitalisation ce jeudi 23 janvier à Cotonou, une table-ronde sur la politique d’accès et le service universel au Bénin auquel Internet Society Benin a participé. L’objectif de cette table ronde vise en premier à présenter et avoir un retour sur les politiques publiques mises en œuvre dans le secteur de l’accès aux services des communications électroniques et postaux en vue d’apprécier l’opportunité et la pertinence de celles à mettre en œuvre dans les prochains mois et faire des recommandations pour améliorer les stratégies à travers des travaux en sous-groupes.

C’est dans cette optique, que divers acteurs du secteur numérique et des réseaux nationaux et internationaux intervenant dans le domaine se sont réunis pour réfléchir dans le cadre d’un séminaire. Il s’agissait pour les participants de contribuer à l’élaboration et à la mise en œuvre des nouvelles politiques allant dans le sens de l’accessibilité à haut débit et à bas coût, en impliquant les organismes publics, les entreprises et les organisations non gouvernementales dans une approche interdisciplinaire.

Deux sous groupes de travail ont été constitué dont les indicateurs sont tels que :

  • Assurer que chaque groupe inclut des membres de tous les secteurs (public, privé, soc. civile)
  • Choisir un/e rapporteur
  • Discuter et répondre à chaque question et/ou thème ci dessous
  • Préparer collectivement un résumé de chaque discussion qui sera présenté en plénière.
Modérateur : Yacine Khelladi et Nnenna Nwakanwa.

Serge Adjovi, Directeur Général de l’Agence pour le développement du numérique et Sonia Georges, SE de l’Alliance pour un internet abordable, ont respectivement invité l’assistance à des travaux sérieux. Ils ont exprimé le souhait que les réflexions de ces assises placées sous le thème : « Politique d’accès universel au Bénin : Vers des services haut débit abordables», aboutissent à des recommandations justes pour aider à la prise de décisions.

Sous groupe 1: Politique et stratégie d’accès universel.

Plus de détails sur le document de travail:

https://1e8q3q16vyc81g8l3h3md6q5f5e-wpengine.netdna-ssl.com/wp-content/uploads/2020/01/Document-de-travail-sur-la-politique-et-la-strate%CC%81gie-dacce%CC%80s-universel.pdf

Sous groupe 2: Cadre légal et réglementaire des communications électroniques.

Plus de détails sur le document de travail : https://1e8q3q16vyc81g8l3h3md6q5f5e-wpengine.netdna-ssl.com/wp-content/uploads/2020/01/LR-Acce%CC%80s_Service-Universel-v2.pdf

L’Accès Universel est défini ici comme l’accès de 90% de la population de 10 ans et plus. Cette définition a été adoptée par les équipes de l’A4AI et de la Banque Mondiale dans le cadre de l’initiative Digital Infrastructure Moonshot for Africa et de la Banque Mondiale. Plus de précisions ici : Connecter l’Afrique via la large bande: Une stratégie pour doubler la connectivité à l’horizon 2021 et atteindre l’accès universel à l’horizon 2030.

L’accès à Internet ne doit pas être considéré comme un luxe. Ne constituant pas uniquement un accès à l’information, à la communication et aux opportunités économiques, Internet est de plus en plus nécessaire pour accéder aux services commerciaux et publics de base.

Au fur et à mesure que le monde se numérisé, les personnes qui sont dans l’impossibilité de se connecter seront laissées pour compte. Il est donc essentiel que tout le monde ait la possibilité de se connecter.

Autre objectif de cette table ronde est de mettre en place une coalition nationale d’acteurs de tous les secteurs concernés, qui contribuera à l’élaboration et à la mise en œuvre des nouvelles politiques publiques d’accès et de service universel des Tics au Bénin et élaborer son plan de travail.

En effet, le projet pour l’amélioration de l’accessibilité des services de communications électroniques postaux au Bénin a été autorisé par le conseil des ministres en sa session du 19 juin 2019 pour s’étendre sur 14 mois. Il va mettre à jour les politiques sectorielles, l’incitation à l’investissement dans les infrastructures et les compétences, ainsi que la réduction des coûts du haut débit. De ce fait, l’A4AI a effectué un diagnostic du secteur des TIC au Bénin ainsi que de son cadre politique et réglementaire. Ensemble avec l’écosystème numérique béninois, une politique et une stratégie du service universel seront élaborées assorties d’un plan d’actions. La coalition nationale A4AI se chargera de sa mise en œuvre afin d’atteindre l’objectif de la Commission de l’ONU sur l’internet à haut débit, fixé à « 1 pour 2 » pour l’accessibilité à internet.

Il s’agit en d’autres termes de proposer des orientations politiques et stratégiques allant dans le sens de la promotion de l’accès public à l’internet et à l’interconnectivité large bande à bas coût aux niveaux local et international en impliquant les pouvoirs publics, les entreprises et les organisations non gouvernementales dans un cadre réglementaire qui facilite l’utilisation de tous les moyens de support et qui se focalise sur la digitalisation de tous les secteurs de développement

L’Alliance pour un Internet Abordable (A4AI) est la principale plateforme internationale de plaidoyer pour un Internet Abordable. L’adhésion à A4AI offre de nombreuses possibilités de collaboration avec des acteurs de premier plan des secteurs de la société civile, publique et du secteur privé, afin de définir une voix commune visant à atteindre l’objectif d’un internet ouvert avec un accès qui soit plus abordable dans tous les pays en développement. Elle engage les parties prenantes dans les dialogues politiques avec les principaux intervenants pour définir les réformes, offrant de multiples espaces de plaidoyer et de défense des positions de ses membres.

Pour plus d’information pour la Coalition voir http://a4ai.org/benin

Devenez membre de L’Alliance pour un Internet Abordable (A4AI)  en cliquant sur : www.a4ai.org/join-us et suivez les différentes étapes d’adhésion.

La séance a pris fin à 16h sur les mots de remerciement de Emile Kougbadi, Directeur général de l’Agence béninoise du service universel des communications électroniques et de la poste (ABSU-CEP), structure de mise en œuvre de l’initiative et de

Sonia Jorge, Secrétaire exécutive de l’A4AI: «Nous allons élaborer une vision commune d’accès au service universel au Bénin. Notre engagement est de construire cette vision avec l’apport de toutes les parties prenantes au profit des populations béninoises. »

 

Rosemonde AGBOTON, ISOC Benin
Rejoignez nous !